voyage-en-train

163 kilomètres pour 12 heures d’aventures !

En embarquant dans le train de la ligne FCE, on s’apprête à vivre une longue et belle aventure, ponctuée de péripéties à chaque arrêt dans les nombreuses gares du trajet. Avec une vitesse de 20 km/h, le train mettra entre 8 à 12 heures pour parcourir les 163 kilomètres de trajet avec 1100 mètres de dénivelé. La durée du voyage dépendra essentiellement des temps d’arrêt. On ne sait jamais à l’avance l’heure exacte d’arrivée mais cela fait partie intégrante des caractéristiques du FCE.

À part sa vitesse légendaire, le train de cette ligne, qui, soit-dit en passant reste le seul à transporter des voyageurs à Madagascar, est particulièrement connu pour l’ambiance à bord. Dans une atmosphère résolument conviviale et guillerette, votre voyage se déroulera dans un charmant tohu-bohu. Par ici, des producteurs parlent business, par-là, un famille passent le temps en discutant et faisant le va et vient, un col porteur qui essaie d’écouler sa marchandise avant l’arrivée. À chaque arrêt, c’est aussi l’effervescence. Une horde de vendeurs de tous âges viennent à la rencontre des voyageurs.

Des hautes terres à l’Océan Indien, il faudra une bonne dose de patience pour traverser un tronçon d’un peu plus de 150 kilomètres en une journée entière mais finalement, le temps passe vite avec ce beau spectacle folklorique qui s’offre à vous. La voyage sera ponctué d’arrêts et rythmé par l’admiration des somptueux paysages. Les villages qui longent la voie ferrée semblent être figés dans le temps et font tout le charme du paysage. Du côté d’Andrambovato, les voyageurs peuvent apercevoir au loin l’Océan Indien par temps clair.

Les passages dans les tunnels marquent également ce voyage. Chaque fois qu’on s’engouffre dans un tunnel, le train plonge dans le noir. Pour la plupart des voyageurs locaux, cela passe inaperçu mais la situation restent toujours assez surprenante pour le touriste étranger. En fait, pour ce dernier, l’étonnement dure tout le long du voyage : chaque étape est émerveillement devant ce monde à part.